Category Archives: Londres

London’s wildlife

High five à la vie sauvage à Londres!
Quoi? Picadilly? Ah oui, sûrement. Les ados y affluent à toute heure en poussant des cris sauvages, éxcités d’être ados à Londres, de pouvoir faire la queue énorme pour emporter une glace de chez Haagen-Dasz et de faire un tour dans le magazin M&M’s de quatre étages !
Nous singeons ce régime plutôt pré-ado avec plaisir. Après une glace et un sachet d’M&M’s le soir, sans la geule de bois le matin, on est prêts à aller voir la vraie vie sauvage de Londres …(la chute arrive) – au Musée de l’histoire naturelle, bien sûr!

Cliquez ici pour plus d’infos et des photos simplement ouf :) onlineGallery.do





One two three four: I once had a girl or should I say she once had me


Les indignés de Londres

(Paranthèse londonienne)

Du gris épais du brouillard londonien émergent les tentes multicolores des indignés, regroupés sur le parvis de la cathédrale St. Paul. Des affiches collées sur les toiles et sur les colonnes voisines réclament une société “plus juste…plus douce…plus humaine…plus solidaire”, mais aussi, par exemple, la libération d’un prisonnier accusé de terrorisme, suppression de l’argent, et les infos sur un loup enfuit, (apprivoisé).

Devant le Palais de Westminster les indignés campent sur le trottoir entre la route bruyante et la pelouse clôturée. Des motos passent lentement le long des tentes en klaxonnant. Il doit y avoir une “very important person” qui se fraie le chemin dans la circulation. La seule chose que j’aperçois dans la vielle voiture parlementaire, qui suit les motos, c’est l’habit stylisé et coloré, noir, rouge et blanc, sur une personne calées sur la banquette arrière.

Je viens d’abandonner le projet de visite de la cathédrale St.Paul à la vue du prix d’entrée. Curieuse, je me fraie le chemin parmi la foule des touristes sur le trottoir opposé aux indignés, vers le portail de la cathédrale de Westminster. La même chose, le ticket d’entrée dans la cathédrale est trop cher.

Je préfère croquer dans ma pomme et marcher dans le brouillard vers l’autre rive de la Tamise.


%d bloggers like this: