Allez, à la plage!

Nous sommes à dix minutes de quelques plus belles plages de Japon. Les nuances les plus foncées de nuages sont le bleu marine et le gris métallique.
En ville, sur les pilons électriques, il y a des affiches mises par l’administration: Be alert, tsunami 2.5m ou encore Be careful, tsunami 3m.
J’ai peur. Oui, j’ai peur. Je demande dans un office de tourisme ce que je suis supposée de faire à partir de ces infos, parce qu’elles me semblent assez “vagues”.
Il y a un ange de monsieur à l’accueil qui me dit: A vrai dire, nous aussi, on se pose la question. (Ca nous fait rire. Un rire nerveux? Peut-être. Mais il nous détend quand même.) En général, il faut courir vers les collines, et comme nous sommes assez bien entourés, nous nous croyons protégés.
Les japonais ont l’air zen même à propos de tsunami. Il me semble que c’est un don que je n’ai tout simplement pas. Peut-être faut-il naître avec…

Advertisements

About atreewalker

It was a warm spring morning in the olive grove. The breeze was gentle, the air was fragrant, the time stood still. High grass, sprinkled with colourful small-headed flowers, was gently tickling my knees. Poppies were about to splash their intense red on the antic ruins. 'Look how beautiful it is all over', I whispered to the olive trees, 'a perfect time for a stroll.' I slipped my fingers into the open palms at the end of their branches and I took them for a walk. View all posts by atreewalker

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: