Un truc qui marche pour moi :)

Un truc qui marche pour moi: chaque fois, quand je commence à douter de moi-même, de mes projets, de mes aptitudes; quand un moteur nourri par des craintes se met bruyamment en marche, costaud et indestructible comme si fabriqué en ancien bloc soviétique, j’essaie de penser à faire une pause et m’imaginer comme un voilier qui stagne en absence du vent au milieu de la mer. Et puis j’imagine que le vent se lève, ses voiles se gonflent, et il commence à glisser sur la surface aussi facilement, comme s’il n’avait jamais fait de pause, comme si la pause était juste une pensée lointaine. Je ne dois rien faire, ou mieux, tout ce que je fais est assez, autrement encore, je fais ce que je peux. Il me suffit maintenant de se laisser aller, tomber dans la grosse couche de neige sous mes pieds et faire l’ange. Et le voilier glisse, puissant et élégant, sur la surface on-ne-peut-plus bleu marine.

About atreewalker

It was a warm spring morning in the olive grove. The breeze was gentle, the air was fragrant, the time stood still. High grass, sprinkled with colourful small-headed flowers, was gently tickling my knees. Poppies were about to splash their intense red on the antic ruins. 'Look how beautiful it is all over', I whispered to the olive trees, 'a perfect time for a stroll.' I slipped my fingers into the open palms at the end of their branches and I took them for a walk. View all posts by atreewalker

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: