Etre myope est marrant

Je suis entrée chez un opticien (un grand) pour échanger une partie de mes lunettes qui est devenue, à cause de l’absence du nettoyage de ma part! avec le temps, vraiment infecte.
Je ne pense jamais d’avance au fait que, pour qu’ils puissent le faire, il me faudra passer quelques instants sans lunettes. On me les prend et d’un coup tout passe au deuxième plan. Ceci n’était pas une métaphore. Tout devient un peu flou, comme dans une photo bien soignée, où on mise sur un détail et le reste devient informe. Ce grand détail, c’est en ce moment moi.
On me dit: Venez vous asseoir.
Je me dis: Maintenant? Quand je n’y vois rien et je risque de m’asseoir sur les genoux d’un autre client?
Je dis: Merci, j’attends ici.

Je prétends étudier la vitrine aux lunettes et je prie pour qu’aucune vendeuse n’ait envie de vérifier si on s’occupe bien de moi. Et voilà, une vendeuse m’adresse la parole:
On s’occupe bien de vous?
Je me dirige en direction de la voix, je sourie en direction d’une tâche colorée et je bégaie: oui, oui, si, si, on s’occupe de moi.

Je me replie de nouveau et je commence à étudier mon écharpe. Mmm, comme il est beau ainsi, de près, de très très près.
Enfin on m’apporte mes lunettes. On me les mets sur le visage et hop je vois une paire d’immenses yeux bleus étudier une partie de mon nez. Encore un petit ajustement et on me met gentiment derrière les oreilles les deux branches de mes lunettes. Je me sens comme un enfant, même mieux.
Il y a juste un bémol à la fin. On ne veut pas que je paie. Ils disent que ça fait partie des services gratuits. Mais j’ai un problème à recevoir gratuitement!
On s’en fout. On me sourit.
J’apprends.

Advertisements

About atreewalker

It was a warm spring morning in the olive grove. The breeze was gentle, the air was fragrant, the time stood still. High grass, sprinkled with colourful small-headed flowers, was gently tickling my knees. Poppies were about to splash their intense red on the antic ruins. 'Look how beautiful it is all over', I whispered to the olive trees, 'a perfect time for a stroll.' I slipped my fingers into the open palms at the end of their branches and I took them for a walk. View all posts by atreewalker

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: