A ma mère, ma créatrice de mode, qui me voulait belle ce qui l’a coûté beaucoup d’énergie :)

4-5 ans

La robe à droite était une mignonne petite robe. Elle m’a valu le premier compliment de ma vie dont je me souviens. Les images de la promenade où je l’ai reçu sont très floues, par contre le souvenir de ma joie d’être belle est très net :)

Je devais avoir à peu près 5 ans quand j’enfilais l’autre robe rose et élastique. Je l’ai sûrement porté lors de notre visite annuelle dans le jardin zoologique à Bojnice. Elle n’avait presque pas de bretelles, tellement elles étaient fines et ça me plaisait! Je la portais peut-être avec des sandales blanches?

7-8 ans

Pour cette robe j’aurais voulu arrêter le temps. Elle était à la fois verte, jaune, bleue, brune, orange … magnifique. Mais je devais grandir trop vite à cette époque et j’ai l’impression d’avoir passé à côté d’elle, comme si on m’avait mis dedans et de suite on me l’aurait retiré. Je crois que je l’ai mise une fois de force quand elle était déjà trop petite et j’ai dû réclamer de l’aide pour m’en sortir. La petite honte :)

8-9 ans

Une robe aux manches énormes à l’imprimé fraise. Je crois me souvenir que je n’en raffolais pas. Ou si ?!

ma robe dervish, 9-10 ans

Ma robe rose aux rayures blanches m’enveloppait le torse agréablement et la jupe large laissait plein d’espace pour de grandes enjambées dans la cour d’école où on faisait, avec ma meilleure amie, les circuits à contre-courant de la foule et à chaque grande récréation on réinventait le monde.
Une robe de fin juin – début septembre qui laissait mes bras et jambes en liberté et dont le rose était d’autant plus joli que j’étais bronzée.

10-11-12 ans

Une robe à la Jane Eyer qui s’arrêtait aux genoux. Elle était chaude et agréable même si un peu lourde. Je devais avoir 10 ans, c’était le printemps et il y avait un mariage dans la famille. J’étais contente que ma robe était différente des autres. J’ai passé des moments parfaitement insouciants en elle, à courir avec mes cousines comme si on était en joggings usés et non pas en robes.

12-13_14 ans

Pantalon bordeaux-violet. Je croyais qu’il me faisait un gros ventre et de grosses fesses. Je le portais avec des chaussures vertes ! Celles-là je les aimais bien !

14 ans

Ma dernière robe romantique avant longtemps. Au début je l’aimais parce qu’elle était légère et féerique mais à un moment, les volants sont devenus un colifichet immonde. Mon goût est devenu plus personnel, enfin “personnel” à l’image des milliers d’autres ados qui ne juraient que par de grosses bottes et des pulls et T-shirts informes.

Et comment c’était pour vous?

Advertisements

About atreewalker

It was a warm spring morning in the olive grove. The breeze was gentle, the air was fragrant, the time stood still. High grass, sprinkled with colourful small-headed flowers, was gently tickling my knees. Poppies were about to splash their intense red on the antic ruins. 'Look how beautiful it is all over', I whispered to the olive trees, 'a perfect time for a stroll.' I slipped my fingers into the open palms at the end of their branches and I took them for a walk. View all posts by atreewalker

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: